Ecotourisme : découvrez comment attirer des clients conscients de l’environnement

articles avril, 2018

Ecotourisme : découvrez comment attirer des clients conscients de l’environnement

Dans l’industrie du tourisme, nous sommes face à un paradoxe. D’un côté, il n’a jamais été aussi simple et peu cher de voyager, grâce à l’ouverture des frontières, aux services d’autobus longue distance et aux compagnies aériennes à bas prix. En 2017, le nombre de touristes dans le monde a augmenté de 7 % par rapport à l’année précédente : selon la World Tourism Organisation (UNWTO), 1.3 milliards de voyageurs sont partis à l’étranger en 2017, un chiffre impressionnant qui ne cesse d’augmenter. Mais d’un autre côté, les masses de visiteurs s’avèrent problématiques pour les destinations touristiques populaires. Des grandes villes comme Barcelone et Venise réfléchissent à la nécessité d’imposer une limite au nombre de visiteurs. Et elles ne sont pas les seules à réagir : beaucoup d’autres métropoles sont en train de prendre les armes contre Airbnb, et la pénurie de logements abordables qui résulte des loyers plus élevés. Au début de 2018, l’Equateur a encore resserré les règles que les visiteurs des îles Galápagos doivent respecter, dans le but de protéger la flore et la faune de l’île, et d’autres réserves naturelles lui emboîtent le pas.

“A l’avenir, il ne s’agira plus d’avoir la possibilité d’aller où on veut, mais plutôt de se demander s’il vaut la peine d’y aller.”
(Hermann Löns, 1908)
 

Au cours des dernières années, nous avons pris conscience du besoin d’adopter un mode de vie durable. Cette notion, ainsi que celle d’écotourisme, font maintenant la manchette. On peut observer des changements dans tous les secteurs de l’industrie du tourisme, et non seulement dans le tourisme de niche. Maintenant, des établissements qui fonctionnent de manière transparente et écologique gagnent en popularité (auprès de tous les voyageurs, qu’ils préfèrent le tourisme de luxe ou les city breaks), à tel point que 90 % des clients déclarent préférer séjourner dans un établissement durable. En outre, ils sont de plus en plus disposés à payer plus cher pour ce service. Environ 77 % des consommateurs déclarent qu’ils font confiance aux entreprises qui produisent ou offrent des produits éthiques.

Il est donc clair que la transition du tourisme de masse hédoniste à l’écotourisme n’est pas seulement une mode passagère. Elle représente plutôt une étape inévitable et nécessaire pour assumer notre responsabilité envers la nature, satisfaire les besoins des clients et les intérêts économiques des hôteliers.

Qu’est-ce que l’écotourisme ?

“L’écotourisme est un mode de voyage responsable dans les zones naturelles, qui promeut la préservation de l’environnement et l’amélioration du bien-être des populations locales.”

Cette définition est celle fournie par la Société internationale de l’écotourisme (TIES), mais on en trouve plein d’autres sur Internet, ainsi que des variantes : tourisme doux, tourisme durable, tourisme écologique… Il y a pas mal de points communs entre ces termes, mais on peut identifier des différences aussi. Est-il pertinent de différencier les modèles les uns des autres ? Pour les hôteliers, la réponse est certainement oui : il est primordial qu’ils soient conscients des différences pour pouvoir se positionner sur le marché de façon optimale, afin d’atteindre et d’attirer leur segment client.

Ecotourisme

Dans l’écotourisme, il s’agit avant tout de protéger les intérêts des populations locales et d’offrir une expérience positive aux clients. Il faut éviter d’altérer la nature, les traditions et le mode de vie de la population locale. Un des avantages principaux de l’écotourisme est le fait que la majorité des revenus est versée dans l’économie de la région (contribuant alors à la protection et l’expansion des infrastructures locales et de l’environnement), et non dans la poche des sociétés internationales.

Tourisme doux

Ce terme (on parle aussi souvent de tourisme durable) est défini comme suit par la UNWTO : “Une forme de tourisme qui tient pleinement compte de son impact, actuel ainsi que futur, sur l’économie, la société et l’environnement. Il répond aux besoins des voyageurs, de l’industrie, de l’environnement et des communautés hôtes.”

Le tourisme doux répond aux besoins des voyageurs, ainsi qu’à ceux de la région dont il est question. Cependant, les bonnes intentions des individus ne suffisent pas. Il faut également mettre en place une réglementation juridique et une stratégie cohérente et structurée.

Tourisme de nature

Ce terme est utilisé pour décrire le tourisme de niche qui s’opère dans des régions où l’environnement naturel est parfaitement préservé, et où il est possible de participer aux activités dans lesquelles la nature fait partie intégrante, que ce soit la pêche, la chasse, la photographie, la randonnée ou le snowboard. La dimension écologique/sociale constitue un aspect secondaire mais devrait être incluse si possible.

Tourisme vert

Le tourisme vert comprend tout ce qui est bénéfique pour la nature dans le sens le plus large, que ce soit un tas de compost ou une centrale solaire dans votre établissement. Dans cette forme de tourisme, la destination des revenus n’a pas d’importance : peu importe si l’économie de la région et la population locale ou les corporations internationales en profitent.

Montrez ce que vous avez à offrir

Réfléchissez au fonctionnement de votre établissement. Utilisez-vous des produits régionaux ? Apportez-vous votre soutien à l’organisme local de conservation de la nature ? Utilisez-vous des produits écologiques quand vous faites le ménage ? Mettez-vous des vélos à disposition de vos clients pour qu’ils puissent s’en servir gratuitement pendant leur séjour ? Avez-vous une boutique dans votre hôtel ? De la bière locale ? Si vous avez répondu “oui” à ces questions, c’est super ! Ne soyez pas modeste : vous contribuez à la protection de la nature et de votre environnement social, mais vous êtes également en train d’améliorer la réputation de votre établissement, et alors votre réussite économique. En mettant en oeuvre une campagne de marketing ciblée, vous pourrez attirer davantage de clients qui sont conscients de l’environnement.

Ökotourismus lokale Produkte

Certifications et prix pour l’écotourisme

Nombreux sont les programmes de certification et les labels écologiques, au niveau mondial et régional, qui vous offrent la possibilité de certifier, de manière officielle, que votre hôtel est un établissement vert. On peut citer en exemple Green Globe, Green Key, Blue Flag et Viabono. Ces labels écologiques présentent plusieurs avantages. Il existe un nombre surprenant d’entreprises qui incorporent le préfixe “éco” dans leur nom mais qui, en réalité, ne se comportent pas de façon écologique. Si vous obtenez une certification pour votre établissement, cela accroîtra votre crédibilité et renforcera la confiance de vos clients dans votre hôtel et son approche écologique. Qui plus est, cela vous rendra plus attractif aux yeux des clients par rapport aux autres établissements qui ne promeuvent pas le concept d’écotourisme. Une certification vous offrira un argument marketing : vous pourrez afficher votre certification sur votre page d’accueil et vous apparaitrez dans le répertoire des membres.

Comment continuer à attirer des clients qui sont conscients de l’environnement

  • Faites des recherches ! Y a-t-il des sentiers de randonnée cachés, une réserve naturelle ou des pistes cyclables sympas dans votre coin ? Informez vos clients de ce qu’ils peuvent faire dans la région s’ils cherchent des activités écologiques. Vendez une expérience !.
  • Votre région a-t-elle un produit emblématique ? Est-il unique à votre région ? Offrez du poisson local dans votre restaurant, vendez de la confiture maison (mettez le logo de votre établissement sur le bocal, bien sûr)… Vanter votre produit unique, quel qu’il soit.
  • Avez-vous la possibilité d’établir un partenariat dans votre région ? Contactez d’autres entreprises, demandez-leur si elles seraient prêtes à collaborer avec vous. Vous pourriez vous associer à d’autres hôteliers, pour organiser des événements ou des promotions conjoints, ou former un partenariat avec des agriculteurs locaux.
  • Offrez des opportunités pour vos clients de prendre part à la vie sociale et écologique de votre région. Vous pourriez organiser des initiatives, par exemple le parrainage d’animaux, le reboisement d’une forêt ou le nettoyage d’une plage.

Faites de bonnes actions et partagez-les

Utilisez des avis clients qui mettent en avant votre aspect écologique ou votre engagement social et culturel. Partagez ces retours d’expérience client sur vos réseaux sociaux et engagez la discussion en répondant aux avis laissés sur les portails. Selon TripAdvisor, 93 % des voyageurs consultent des avis lorsqu’il s’agit de choisir un hôtel. Alors, profitez-en !

Les réseaux sociaux jouent un rôle de plus en plus important dans l’industrie du tourisme. Vous devriez vous en servir pour promouvoir votre image environnementale. Sélectionnez des images saisissantes et convaincantes et publiez-les sur vos comptes Facebook et Instagram (vous pouvez aussi utiliser un hashtag individualisé) ainsi que sur les plateformes d’avis. Encouragez vos clients à faire de même. De cette façon, vous n’avez pas que des clients satisfaits, mais aussi une équipe d’influenceurs qui vous aideront à attirer de nouveaux clients grâce à leurs commentaires positifs et authentiques.

Vous pouvez également utiliser des videos à votre avantage. Donnez la parole à vos employés pour qu’ils puissent parler de leur travail quotidien, se concentrant toujours sur l’aspect écologique de votre établissement. Vous n’avez pas besoin d’équipement professionnel, ni d’expertise technique : il vous faut juste un smartphone et un compte Instagram où vous pouvez publier vos videos pour attirer des clients.

Investissez dans l’environnement pour économiser d’argent

Facile en apparence – et en pratique aussi, grâce au fait que l’écotourisme vous permet de :

  • Conserver des ressources
  • Réduire l’émission de déchets
  • Réduire le volume de circulation
  • Protéger l’environnement
  • Favoriser le développement de l’économie locale et créer des emplois
  • Capitaliser sur le segment client grandissant : les touristes qui sont conscients de l’environnement
  • Ameliorer l’experience client
  • Profiter de nouvelles opportunités de marketing
  • Réaliser des économies, augmentant ainsi votre rentabilité

En pratiquant l’écotourisme de façon intelligente, vous pouvez faire des investissements durables dans votre région, votre environnement et la population locale. De cette manière, vous pouvez vous assurer que vos revenus sont gérés efficacement, ce qui aboutira à une augmentation des revenus pour votre établissement.